Schéma de forage horizontal dirigé

Qu'est-ce que le Forage dirigé ?

Le forage dirigé comporte 3 phases distinctes :

  • - la réalisation du forage pilote
  • - le ou les alésage(s)
  • - la traction du tube ou du fourreau dans le forage

Première phase : réalisation du forage pilote

La première opération consiste en la réalisation d'un forage de petit diamètre qui servira ensuite de guide pour les opérations d'alésage.

En terrain meuble

Utilisation d'un outil 'jetting haute pression' pénétrant dans le sol sous l'action combinée de la rotation et de la poussée.
Une boue de forage est injectée sous pression par le train de tiges. Composée d'un mélange d'eau et d'argile (la bentonite), son rôle est multiple :

  • - aider à la déstabilisation du terrain
  • - lubrifier et refroidir l'outil
  • - consolider les parois du forage
  • - évacuer les déblais du trou

En terrain rocheux

Dans ce cas, il faut mettre en œuvre un outil de forage appelé 'moteur à boue' utilisant un tricône de forage permettant de traverser les terrains durs. La pénétration dans un sol se fait également sous l'action combinée de la rotation du tricône et de la poussée.
La boue injectée a alors le rôle suivant :

  • - lubrifier et refroidir l'outil
  • - consolider les parois du forage
  • - évacuer les déblais du trou

Dans les deux cas, une fosse située au départ du forage sert à contenir les excédents de boue. Une fosse est également nécessaire à l'arrivée. La bentonite est une argile naturelle et entièrement biodégradable. Pour fabriquer le fluide de forage, elle est mélangé avec de l'eau et des polymères fluides secs pour une stabilité exceptionnelle au trou.

Une fois sortie, l'outil pilote sera démonté pour procéder à l'étape suivant.

Système de pilotage et de conduite de la tête de forage

L'outil de forage est équipé d'une sonde permettant de suivre et corriger sa trajectoire. Elle est située juste derrière la tête de forage et transmet les informations (position, profondeur par rapport au sol, inclinaison et position horaire) à un récepteur situé en surface. Drôme Forage Horizontal utilise le système de localisation DigiTrak F2.

Un opérateur est affecté en permanence à cette tâche. Dans le cas de traversées de cours d'eau, cette technique nécessite l'utilisation d'une embarcation.

Ce système de suivi de la tête de forage nécessite également une préparation préalable qui consiste en :
1) réaliser un profil topographique en long du projet
2) construire théoriquement le plan de travail tige par tige en faisant ressortir pour chaque tige la profondeur de la tête de forage et son inclinaison.

Deuxième phase : alésage(s) et contrôle

Une fois le forage pilote réalisé, il faudra un ou plusieurs alésages successifs jusqu'à un diamètre final permettant de tirer en toute sécurité le fourreau ou la canalisation.

Troisième phase : traction du tube ou du fourreau

Lorsque le forage est terminé, il est procédé à l'opération de traction du fourreau ou de la canalisation. Ceux-ci sont tirés à l'aide d'une tête de tirage étanche empêchant l'entrée de boue de forage.

Quatrième phase : gestion des boues de forage

Selon l'importance du forage à réaliser, la quantité de boue fabriquée et la nature des terrains, deux cas de figure se présentent :

Boue perdue
La quantité de boue est faible, elle sera alors perdue. Nous entendons par là qu'elle ne sera pas réutilisée. Elle sera pompée dans la fosse de départ, stockée sur place dans une cuve, puis évacuée en fin de chantier.

Boue recyclée
La quantité de boue est importante, elle est alors reprise et recyclée. La boue de forage est pompée dans la fosse de départ et envoyée vers une unité de recyclage. Après analyse, elle est renvoyée vers la cuve d'alimentation de la pompe d'injection pour repartir dans le forage. Nous travaillons ainsi en circuit fermé.